grotte d'En Gorner

grotte d'En Gorner

Nouveau messagede Yvan DRICOT » Ven 1 Juil 2016, 15:48

En Gorner Coupe.jpg
Grotte d’En Gorner, commune de Villefranche de Conflent, Pyrénées Orientales

Petit rappel historique (fiche cavité plongéesout):
Découverte en décembre 1949 par M.Motte et C.Ribeille, puis exploration ESR GERS et USP.
En 1974, le SCV découvre la rivière souterraine.
Plongées du S.1 amont à 2700m de l'entrée :
Le GEK et le SC Saint-Affrique plongent le 28/12/1978 (B.Parodi, JP Caldier et H.Salvayre) le siphon amont jusqu'à -20m.
Claude Touloumdjian et Marc Debatty atteignent 35m de profondeur à environ 140m en juillet 1979.
En juillet 1986 Cyrille Brandt et Denis Moulin remontent à partir de -40 dans une fracture parallèle (1 à 1,5m de large) jusqu'à -6 (200m) avec vue sur une surface avant que l'eau se trouble.
Le 01/06/1997, Christian Deit topographie le S.1 jusqu'au bas du puits.

Samedi 28 Mai 2016.
Apres 2500m de belle balade et 1h45 palabre nous arrivons au siphon. Nous sommes 6 (Denis et Yvan Plongeur des PO , Christophe, et Marc des Garrotxes et Jean Marc du CAF de Perpignan)
Mise à l’eau à 13h45. Dans le siphon la visi est superbe 20 à 25m.
La première partie du siphon est rectiligne et de belle dimension 5m de diamètre il mesure 80m avec un point bas à -18. On émerge dans un lac long de 60m sans prendre pied. La suite du S1 débute par une fracture dont les parois s'évasent et plongent directement jusqu’à un sol de sable à -38. Là il y a deux fils qui partent au plafond. Je les ignore, pars au fond afin de fouiller la trémie décrite par mes prédécesseurs mais il n’y en a pas. Je remonte la faille par son extrémité.
Après un point bas à -39m je suis dans une vraie galerie, tous les espoirs sont permis mais il y a beaucoup de sédiments sur les parois. Je poursuis la remontée jusqu’a -10 et je croise un des fils qui recoupe la faille à l’horizontale. Je poursuis jusqu’à la surface, la faille fait 1m au plus large et pince de toutes parts.
Retour au point bas dans une visi nulle.
De là je remonte sur les fils en place. La faille est beaucoup plus large 2 à 3m et bien plus propre. A -16m je laisse le fil partant à l’horizontale observé dans la précédente remontée. Je poursuis la remontée jusqu’a-9m en suivant l’autre fil, ici à la faveur d’un seuil une galerie descendante s’ouvre. Je laisse le fil qui continu à la verticale. Amarre mon dévidoir et descend à -16 dans une belle galerie de 4m de large sur 6 à 8m de haut. Le sol est en partie recouvert de sable qui me guide en remontant le courant. La suite est trouvée. Changement de direction à 90° cela remonte.
J’émerge dans un grand lac de 8 à 10m de diamètre le plafond est 5 à 6m plus haut. Pas de signe d’écoulement je fais le tour du la salle et la suite s’ouvre à nouveau part un seuil à -1m le siphon replonge à -5m, pour sortir 20m plus loin, après 55 minutes de plongée et 70m de première depuis -10m.
Là la rivière qui coule face à moi fait 6m de large pour 8m de haut. J’amarre le fil pose les bouteilles et pousse plusieurs salves d’expressions Gounelienes (les initiés comprendront). Je remonte la rivière sur 30m, traverse un grand lac de 10m, et poursuit le cheminement. Ici la galerie fait 8 à 10m de large. 20m plus loin une énorme vasque de 10m de large annonce le départ du S2.
Ayant donné un temps de plongée de 2h aux copains en surface. Je ressors en faisant la topo et nous reviendrons sous peu plonger ce siphon.
Explo : 70m en siphon 70 à 80 en exondé
Plongée 1h45-temp eau 10°
Sortie de 7h sous terre

Dimanche 26 juin 2016
Retour à En Gorner après un mois de longue attente et de préparation.
Ce coup-ci nous sommes trois à plonger Denis, Yvan et Moi. Ce qui implique d’acheminer 17 charges jusqu’au siphon. Heureusement les spéléos Catalans et Audois ont répondu présent et nous nous retrouvons à 22 sur le pont de la Têt au pied de la Grotte.
Apres 2h00 de progression nous arrivons à la rivière. On déballe les affaires chacun dans notre coin heureusement la plage est grande et en se faisant aider, à 13h00, nous sommes prêt à partir.
Nos objectifs sont de faire des images jusqu’au S2, faire la topo entre S1 et S2, explorer à deux le S2 et se faire plaisir.
Nous avons opté pour partir de la rivière et non du siphon directement pour éviter le ressaut d’accès à la mise à l’eau et avoir plus de place. Mais l’accès au siphon par la rivière n’est pas commode et impose de franchir un étroit seuil rocheux de 2m. Nous ne renouvèlerons pas l’expérience.
A trois avec beaucoup d’éclairage le franchissement du S1 est un vrai régal, les 300m de siphon sont avalés en 25 minutes. On file poser le matériel à l’entrée du S2 et faisons des images en essayant de lever la topo. Une heure plus tard avec Yvan nous sommes prêts pour partir dans le S2.
Le S2 est en fait une voute mouillante derrière laquelle on entend Denis. On sort dans une belle salle avec de belles grandes draperies qui plonge là 5 m plus loin dans le second siphon.
C’est parti, on s’enfonce dans cette belle galerie de 10m de diamètre, on suit les ripple-mark au sol qui nous guident dans cette rivière et on arrive à un premier point bas à -28m après avoir déroulé 100m. La suite est en hauteur la galerie est énorme plus de 15m de large. On remonte à la verticale il y a la surface en plafond que nous voyons depuis le fond mais la suite s’ouvre là à -12 sur un palier derrière lequel la galerie redescend part un puit 10m de diamètre qui redescend jusqu’ -20. Là une lucarne s’ouvre sur la suite mais derrière l’eau est trouble c’est un shunt qui retombe dans le grand puits. On rebrousse chemin et on poursuit l’ascension jusqu’à la surface.
Nous sommes dans une cloche borgne le plafond est 3 à 4 m au-dessus de l’eau, et deux puits s’ouvrent sous nos palmes à partir de -6m de profondeur.
On choisit celui de droite nous sommes dans un beau tube de 6 à 8 m de diamètre on poursuit la descente jusqu’à -25m et là, bingo nous retrouvons de belles dunes de ripple-mark au sol et à la faveur d’un tournant vers le sud la galerie poursuit sa descente sur une pente plus douce. Nous avons vidé les 200m du premier dévidoir nous sommes à -34m. On raboute le second et continuons sur cette pente jusqu’à -42m. Là la galerie remonte à nouveau à la verticale jusqu’a -10 où la galerie se divise à nouveau en deux mais reboucle 20m plus loin en surface.
Nous sommes à nouveau dans une cloche et la suite est au sol à -2m. Nous descendons à nouveau sur une belle pente de sable jusqu’à -25m pour à nouveau remonter vers une surface. A -3m nous sommes bloqués car nous avons vidé les 200m du second dévidoir. Alors Yvan dégaine son dévidoir de secours et nous faisons surface dans une nouvelle cloche.
Cela fait plus d’une heure que nous sommes dans le S2. Nous n’avons plus de fil, nous sommes sur les limites que nous nous étions fixées par rapport à nos bouteille de secours et la suite est là sous nos palmes cela redescend à la verticale sur une dizaine de mètre.
Pour ne pas trop trainer au retour, on prend l’option de faire la topo sur uniquement les 200 premiers mètres du siphon et nous ressortons du S2 après 5minutes de paliers, 1h49 de plongée et 400m de nouvelles galeries explorées avec la banane.
Nous reviendrons sous peu.
Explo : 390m en siphon 10m en exondé
Plongée cumulé 2h40- temp. eau 10°C - config recycleur + sécu 7L 30% + 10L Air
Sortie de 10h sous terre
A plus,
Guillaume
Yvan DRICOT
 
Messages: 42
Inscription: Mer 9 Mai 2012, 08:33

Re: grotte d'En Gorner

Nouveau messagede DELPECH » Ven 1 Juil 2016, 19:51

Bravo à vous.
Ca c'est de l'explo et de la véritable avec" petite marche d'approche" histoire de pas arriver froid. :D
Bon courage pour la suite et faites chauffer les dévidoirs ;)

@+

Thomas
Le recycleur latéral c'est GENIAL !!!! Et la chaux dans les poumons c'est pas bon!!!!
http://explorations-speleo-plongee.eklablog.fr
Avatar de l’utilisateur
DELPECH
 
Messages: 635
Inscription: Sam 3 Mai 2008, 22:05
Localisation: périgord noir

Re: grotte d'En Gorner

Nouveau messagede djxnorb » Sam 2 Juil 2016, 12:46

Super CR merci!!! Et bravo à vous les plongeurs et aux autres spéléologues qui vous soutiennent!
Bonne continuation dans cette grotte.
Avatar de l’utilisateur
djxnorb
 
Messages: 119
Inscription: Mar 22 Nov 2011, 20:34
Localisation: Marseille

Re: grotte d'En Gorner

Nouveau messagede Yvan DRICOT » Jeu 28 Juil 2016, 19:21

Bonjour,
Ci-dessous le compte rendu de la plongée de samedi ainsi que la topo.
Encore merci à toutes et à tous pour le coup de main.

CR du Samedi 23 juillet

Retour à En Gorner, nous sommes 17 personnes cette fois-ci, surtout des plongeurs de tous horizons (Pyrénées atlantique, Gers, Ariège, PO) mais aussi des spéléo Catalans et Audois.

Même rituel de portage avant d’arriver au siphon. De plus en plus de matériel et une préparation de plus en plus longue avant la plongée. Après des séances photos, déconne et habillement, on part à deux, avec Yvan, dans le siphon à 13h30.

Il nous faut 20min pour franchir le S1, on poursuit avec tout notre barda en un seul voyage jusqu’au S2 (soit notre poids en matériel sur le dos).
Mise à l’eau dans le S2, on définit ce que l’on fait ; Yvan passera devant et je le suis en faisant des images et Yvan lèvera les 200m de topo manquantes de l’explo précédente.
Les 230 premiers mètres de siphon sont vite avalé, je fais signe à Yvan qu’on a raté l’étiquette des 200m et on rebrousse chemin pour attaquer la topo. La séance topo est un peu longuette mais c’est un vrai bonheur de parcourir cette magnifique galerie.

Nous arrivons au terminus dans la cloche, raboutage du fil sans sortir la tête de l’eau et c’est parti, le rythme s’accélère, on déroule 50m, point bas à -24 puis ça se relève, 80m de fil déroulé, nous sommes à -6 et les extrémités de grandes draperies nous guident vers une surface.

Nous sommes dans une belle galerie concrétionnée mais nous avons perdu l’actif. On sort dans cette galerie, on amarre le fil sur de grosses concrétions, on pose bouteilles et recycleur, ça fait deux heures que nous sommes partis. Nous sommes dans une galerie inactive mais avec des traces d’écoulement, des remplissages de sable et le sol est bien propre. On évolue au milieu des concrétions, on laisse sur la droite une colonne de 3m de diamètre, sur la gauche une lucarne donne sur un plan d’eau mais nous continuons tout droit au plus évident.

Au bout de 50m on retrouve de l’eau, on pense que ça siphonne, mais non, on continue à avancer, sur la droite on laisse un nouveau départ et en hauteur on voit une galerie fossile, 10-15m au-dessus de nous. On laisse tout ça et on continue à avancer pour arriver sur un nouveau lac. Celui-ci est long d’une vingtaine de mètres avec trois départs au fond.

On rebrousse chemin pour aller chercher les recycleurs et une bouteille de sécu chacun. On estime l’inter siphon à 120-140m.
On part dans ce S3, on prend le départ le plus évident des 3, les dimensions sont plus modestes mais confortables, 4 à 5m de diamètre. Après un point bas à -16 on sort dans un lac, là les dimensions sont encore plus petites, on commence à se poser des questions à savoir si nous sommes dans le même trou et la galerie est plus chaotique, effondrement de dalle sur le sol et on n’a toujours pas retrouvé l’actif. Au bout de 100m, on tombe sur un seuil rocheux à la surface de l’eau qu’il nous faut enjamber. On redescend à –16, on remonte un nouveau chaos on laisse une lucarne à droite, et une autre sur la gauche pour continuer tout droit, puis, derrière un seuil, la galerie se poursuit.
Il n’y a aucun remplissage au sol, la galerie est relativement propre.
A la faveur d’un virage à 90°, azimut 300° on re débouche dans du grand. On retrouve les remplissages compacts de petits cailloux schisteux, on descend jusqu’à un point bas à -24 après lequel la galerie de 6 à 8m de diamètre remonte. Nous avons déroulé 250m depuis le départ du S3 et j’entends Yvan qui grommèle (la voix de la raison) en faisant signe qu’il est temps de rentrer. Retour en faisant la topo et nous sortons du S3 après 50min de plongée.

Il est 17h30 ça fait 4h que nous sommes partis. Pas le temps de fouiller l’inter siphon, on ressort en faisant la topo des 90 m explorés dans le S2. A ce moment-là nous avons fini de bosser et nous pouvons pleinement savourer la plongée dans ce magnifique siphon. On sort du S2 et on récupère les deux bouteilles relais laissées au passage. Avant la mise à l’eau dans le S1, on mange une barre, nous sommes fatigués mais contents d’avoir accomplis cette nouvelle belle explo.
Le S1 ne sera qu’une formalité et à 18h45, on retrouve les copains qui nous attendent pour sortir tout le matériel. On a la banane, on leur raconte notre découverte, on range notre matériel en prenant le temps de se remettre psychologiquement de cette exploration. On refait les kits et à 21h30, tout le monde est dehors pour savourer une bonne bière et faire des plans sur la prochaine explo.

Après avoir sorti les données des ordinateurs de plongée, Yvan se rend compte qu’il y a une différence de 3 °C entre le S2 et le S3 (sur le mien idem), il pourrait donc s’agir d’un affluent et nous aurions raté le conduit principal….

450m d’explo, 90m de plus pour sortir le S2 qui fait (490m ; -42), environ 140m d’exondé et 250m dans le S3.
Temps passé sous terre 11h30, dont 6h00 depuis le S1 et 3h00 de temps cumulés en plongée.
Config : recycleur plus deux fois 10L : une air une nitrox 30% et une 7L de nitrox 30% chacun.

A très bientôt,
Pour la prochaine.
Guillaume
Fichiers joints
topo juillet.png
Yvan DRICOT
 
Messages: 42
Inscription: Mer 9 Mai 2012, 08:33

Re: grotte d'En Gorner

Nouveau messagede jean-marc » Jeu 28 Juil 2016, 22:21

Chapeau bas !
Avatar de l’utilisateur
jean-marc
Administrateur
 
Messages: 292
Inscription: Sam 19 Avr 2008, 17:29
Localisation: Montpellier

Re: grotte d'En Gorner

Nouveau messagede djxnorb » Sam 30 Juil 2016, 12:06

Bien joué! Vivement la suite de votre découverte. :)
Avatar de l’utilisateur
djxnorb
 
Messages: 119
Inscription: Mar 22 Nov 2011, 20:34
Localisation: Marseille

Re: grotte d'En Gorner

Nouveau messagede Guillaume Tixier » Jeu 1 Sep 2016, 21:41

En Gorner, la suite de nos explos

Samedi 27 Aout
Comme chaque dernier we du mois depuis le mois de mai c’est à En Gorner, que nous nous retrouvons.
Ce coup-ci nous prévoyons une sortie de plus 15h00 et pas question de faire attendre une quinzaine de personnes tout ce temps. Donc petit changement dans l’organisation.
Samedi matin 9h30 nous rentrons à 16 dans la cavité. 12 en sortirons en début d’après-midi. Christian et Paco nous attendrons Yvan et Moi le temps de notre plongée.
L’aménagement fait il y a quinze jours facilite le portage dans la zone terminale. Après 1h00 de préparation, déconne et habillement, on part tous les deux avec Yvan dans le siphon à 13h00.
Deux heures plus tard nous sortons le S2. Nous acheminons nos recycleurs au départ du S3 et faisons la topo au retour. Nous fouillons les différents départ rien de bien intéressant sauf une lucarne d’un mètre de diamètre à ras du sol qui mène 10m plus loin sur un plan d’eau. Ca y est nous avons retrouvé l’actif (froid 11°C ) mais pas bien longtemps ce ne sont que 20m de galerie base semi noyé d’un mètre de diamètre qui bute sur de maigres siphons en aval et en amont.. Retour au départ du S3 avec nos deux 10L chacun.
On jette un coup d’œil aux deux autres départs laissés la dernière fois. Les départs se rejoignent et tombent dans une belle galerie de 2 à 3m de section avec des signes d’écoulement au sol. Nous partons explorer ce S3 bis. Au bout de 40m après un point à -7 nous faisons surface. La galerie de 2x3 se poursuit derrière un talus argileux. Nous nous arrêtons là et ressortons pour rejoindre le S3 qui nous semble plus prometteur.
Les 235m précédemment exploré dans ce S3 sont vite avalés. On raboute et on poursuit l’explo. Là, la galerie remonte jusqu’à -19m puis replonge par paliers successifs à -25 ; -32 et -40m nous avons déroulé 160m et nos ordi affichent des paliers. Nous avançons d’une dizaine de mètres supplémentaires la galerie est toujours aussi grosse 6 à 8m de diamètre et cela se relève franchement. On sort de ce point bas argileux par une faille verticale. A -19m nous remontons sous une grosse dalle en appuis de part et d’autres de la faille on poursuit l’ascension nous voyons la surface. On fait un palier à -6 pendant deux trois minutes et faisons surface. On sort dans cette galerie, on amarre le fil, on pose bouteilles et recycleur. Nous sommes dans une galerie inactive mais avec des traces d’écoulement, la galerie est encombrée de gros bloc argileux. Cette galerie contrairement aux autres galeries et aux siphons est très argileuse. La progression est plus chaotique que dans les précédents exondés. Nous faisons 60 m à 80m traversons un lac et prenons un peu d’altitude nous progressons de 50m et retombons sur le même lac. On rebrousse chemin on trouve un nouveau regard sur ce même lac (on tourne en rond). On fouille, la suite est en hauteur. 20m plus loin on bute sur une trémie qui occupe toute la section de la galerie soit plus de 10m de diamètre. Nous passons par-dessous en suivant les trace d’écoulement. La trémie passée, nous prenons pied dans une faille de 2 x 10 qui nous conduit au S4. On jette un coup de masque la suite est bien là cela plonge en pente douce dans une belle galerie 4x 2 avec du gravier au sol.
Il est 19h00 les copains nous attendent pour 21h00 au S1. Nous remettons la topo de l’exondé à la prochaine sortie. Retour au S3, on se partage la séance topo noyé.
On sort du S3 on mange une barre. Les S2 et S1 ne seront qu’une formalité et à 21h45, on retrouve Christian et Paco qui nous attendent pour sortir. On leur raconte nos découvertes, on range notre matériel en prenant le temps. On prend 4 charges et à 00h30, tout le monde est dehors pour savourer une bonne bière et faire des plans sur la prochaine explo.

Après une bonne nuit de sommeil nous nous retrouvons à 8 pour faire un aller-retour de 4h pour ressortir les dernières charges.
Temps passé sous terre 15h00, dont 8h30 depuis le S1 et dont 3h30 de temps cumulés en plongée.
Config : recycleur plus deux fois 10L chacun : air et nitrox 30% ; 2 x 7L de nitrox 30% pour le S2 et 1 x 6L pour le S1.

Au total: 500m d’explo: 25m dans l’actif entre S2 et S3 ; 50m dans le S3 bis, 185m de plus pour sortir le S3 qui fait (420m ; -40), environ 230m à 250m d’exondé entre S3 et S4.
A ce jour la rivière amont du réseau d’En Gorner fait plus 1600m de développement et c’est loin d’être fini.

Encore un grand merci à tous les participants sans qui ces explos ne serait possible.

A très bientôt,
Pour la prochaine.
Guillaume
Dernière édition par Guillaume Tixier le Jeu 8 Sep 2016, 21:07, édité 2 fois.
Guillaume Tixier
 
Messages: 9
Inscription: Lun 5 Jan 2009, 18:35

Re: grotte d'En Gorner

Nouveau messagede Cédrik » Jeu 1 Sep 2016, 23:30

Belle explo ça donne envie !!!
Bravo à toutes l'équipe.
Cédrik
 
Messages: 63
Inscription: Ven 14 Nov 2008, 19:46


Retourner vers Explorations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron