Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede Frédo Verlaguet » Ven 13 Sep 2013, 14:59

Salut,

Voici le CR sur notre dernière sortie à Maddalen.
Bonne lecture
Frédo

150 - logo crapouillaux.jpg
150 - logo crapouillaux.jpg (35.08 Kio) Vu 4029 fois
150 - logo GSO.jpg
150 - logo GSO.jpg (11.15 Kio) Vu 4035 fois



Compte rendu de l’exploration du 11 septembre 2013
Plongée spéléo dans la grotte de Maddalen
Camou - Pyrénées Atlantiques


L’entrée de cette grotte découverte et désobstrué par le GSG en 2007 se situe sur la propriété de Mr le Maire au dessus du point d’émergence actuel avec la particularité d’avoir aussi une sortie d’eau thermale à côté qui est en moyenne a 25° de température
Les premières plongées ont débuté en 2008 et très vite deux siphons sont explorés avec arrêt au départ d’un troisième siphon sans trouver le passage dans un chaos de bloc.
En 2011, une sortie de « récréation photo » et récupération de blocs laissés depuis longtemps, va me permettre de trouver le passage dans le S3 et tout cela sans trop vraiment le chercher ! Comme quoi ….
Avec quatre sorties plongées dans le S3 avec à chaque fois l’aide précieuse des porteurs qui permettent d’acheminer le matériel au départ du S1, plusieurs clubs spéléos du département serons présents lors des différentes sorties GSG, GSO, GSVO, Basabürüko Lezentzat un grand merci à eux.
Le troisième Siphon :
L’exploration commence par une surprise de taille, sur 70m de long, Le cheminement se fait dans une zone thermale avec un pic de température à 31,6° ! Ensuite thermocline et halo clean à – 10,5m de profondeur !!!
L’eau dans la partie thermale est chargée, couleur Thé foncé avec une visibilité très réduite due aux bactéries, un tapis de bactéries recouvre le sol déjà couvert d’une importante couche d’argile ! Le moindre coup de palme dessus et la visibilité fond comme neige au soleil !!!
Dans la partie thermale, La profondeur moyenne est de – 20m avec une zone d’eau beaucoup plus claire vers 30m après le départ du S3, peut être une arrivée d’eau douce ? À contrôler !
Après les 70m de zone thermale et après avoir traversé le halo clean et le thermocline, on retrouve une eau très claire (visibilité supérieure à 20m) mais avec une température beaucoup trop élevée : 15° en moyenne alors que la température moyenne de ce type de réseau karstique est aux alentour de 9°.
Inévitablement, l’extrême amont est encore affecté par des arrivées d’eau thermale.
Deux prélèvements d’eau on été effectués dans l’aval du S3 et dans le « puits thermal » ou a été trouvé la température la plus élevé (31.6° et à 20m de profondeur) ses deux prélèvements on été apportés au laboratoire départemental d’analyses pour en définir la chimie qui sera interprétée par notre ami Jacques Bauer.
Pour la partie exploration en plongée proprement dite :
Deux week-ends seront nécessaires pour acheminer tout le matériel soit une vingtaine de kits. Initialement, il été prévu une grosse plongée de pointe avec Thomas Delpech et son recycleur latéral mais il ne pourra pas venir et cela pour raison personnelle.
La quasi moitié du matériel (une dizaine de kits) étant déjà sur place au sommet du P14 le week-end avant, il ne reste plus qu’à amener les dix kits restants pour l’équipe des trois plongeurs :
Sabine sidi-Ali : plongeuse spéléo Suisse qui nous aidera à amener nos blocs de sécurité jusque devant le S3
Daniel Robert : plongeur spéléo Suisse qui m’aidera a acheminer tous les blocs de sécurité dans la zone thermale et jusqu'à mon ancien terminus du 23 octobre 2011 à – 47.3m et à 190m du départ du S3 (vue à – 50m de profondeur) à partir de 20m de profondeur, le pendage se « couche » progressivement pour finir sur un plan parfaitement horizontal à mon ancien terminus dans un laminoir de 0,60m de hauteur et 4,5 m de large dans un calcaire parfaitement propre de tout sédiment et argile.
Frédéric Verlaguet : préposé plongeur de pointe équipé d’un recycleur dorsal Canadien modèle « KISS »
Nous voilà tous les trois partis en plongée dans le S1 (long.15 m prof. –4 m). Le matériel est lourd une fois sortis de l’eau … l’inter S1-S2 sera le plus dur à franchir car il est constitué d’une zone chaotique et donc il faut éviter les chutes !!! Car, comme dirait Dan, « un traumatisme post siphon, c’est pas bien…! »
Le S2 sera une « formalité » (long. 8m profondeur –4m) et enfin le départ du S3
Avec Eric Gelos et Brice Maestracci nous avions installé, lors d’une sortie précédente, une corde de 10mm dans le puits du S3 en prévision de pose de blocs de décompression : elle nous a été bien utile pour recevoir la bouteille d’oxygène à – 6m !
Sabine, effectue le prélèvement « S3 Aval » et avec Dan nous voilà partis pour (essayer) de filmer le S3 …
Dan devant avec une caméra Go Pro 2 mise à disposition par Brice et moi, derrière avec une Go Pro 3 mise à disposition par Christian Kupiec.
Avec une visi médiocre dans la partie thermale (sauf à 30m de distance ) nous ne nous attardons pas dans la zone … après 70m de distance, nous sortons du thermal et retrouvons une eau très claire, mais à – 17m de profondeur mon recycleur dorsal ne me permet plus de passer au début du laminoir ! (passage bas : moins de 0.50 m de haut ) j’essaye d’expliquer cela à Dan qui est devant mais, ce n’est pas facile avec encore dans cette zone un peu d’argile au sol et donc rapidement la visibilité qui tombe à 20cm ! Cependant, il comprend, dès que je lui fais passer mon dévidoir, que je ne peux pas aller plus loin ! Et donc c’est lui qui devient le pointeur !!!
La suite, Dan arrive à mon ancien terminus, accroche et déroule 20m de fil supplémentaire et s’arrête à -50m de profondeur dans un laminoir parfaitement horizontal de 0.60m de hauteur en moyenne et de 4.5m de large, dans la même configuration géologique avec vue estimée à – 60m de profondeur dans le même axe de direction et dans les mêmes sections , donc Arrêt sur rien ,,,
Dan, de retour de pointe et avec mes félicitations ! Nous prenons le chemin inverse et après 80mm de plongée avec décompression, nous sortons heureux du S3.
Sabine fidèle au poste, nous redonnera un sacré coup de main pour les deux post-siphons (S1-S2 et S2-S3) et après 4 h passé post S1, nous ressortons avec 9 h de TPST.
Comme d’habitude tout cela se termine autour d’un bon repas en réfléchissant à la suite, pas facile, mais encore largement faisable !…..
Une fois de plus, un grand merci à tous les porteurs, à Christian Kupiec allias Krikri 2 et à Brice Maestracci pour le prêt des Go Pro, aux membres (actifs) du GSO du GSG du GSVO du GSHP du Basabürüko Lezentzat d’Oxykarst de l'ARSIP et du CDS 64 pour leur aide et leur soutien lors des différentes expéditions et enfin une mention particulière pour Daniel Robert ( allias Dan ) et sabine Sidi-Ali pour avoir répondu présent à ma demande et pour avoir fait 2000km dans ce week-end de quatre jours pour nous permettre d’explorer cette grotte avec un maximum de sécurité ….
Liste des personnes qui ont aidé aux portages et aux autres différentes taches comme : le rééquipement du puits, le calibrage de l’étroiture de départ, le soutien moral, le porteur de bière, etc., etc.
Christine Gastéréguy, Charles Piault, Mathieu et Patrice Dumontier, Richard Bauer, Claire et Yvon Hénaff, Didier Marion, Henri Laborde, Roger Laborde, François Ichas, Pierre Henri Fontespis-Loste, Michel Lauga, Fred Martin, Brice Maestracci, Mathieu Rochault, Mathieu Rasse, Emilie Grasser , Denise Pombieilh, Eric Gelos, David Marque, Marielle Offman, Jean-Michel Vallon, Fred Erb, Frédo Aragon et sa compagne Hélène. Sans oublier Eric Garcia, premier plongeur/explorateur du 1er et 2éme siphon.
Et enfin un merci particulier à Monsieur Batiste Aguer, maire de Camou, et son épouse pour leur soutien et leur gentillesse.

Pour que l’aventure continue …..

Frédo Verlaguet éta taldéa

quelques photos de Brice M , Christian K et Charles P

https://picasaweb.google.com/1101333336 ... redirect=1

https://picasaweb.google.com/1132978622 ... redirect=1

la topo
Nouvelle image.JPG
Il vaut mieux être que paraître, cars la copie n'a jamais valu l'original !...
Avatar de l’utilisateur
Frédo Verlaguet
 
Messages: 216
Inscription: Dim 20 Avr 2008, 22:24

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede jojo l'affreux » Ven 13 Sep 2013, 18:02

C'est bon ça ! Adizatz (ou quelque chose comme ça).
http://celadons.free.fr
Mieux vaut être en surface et déplorer de ne pas être au fond,
qu'être au fond et regretter de ne pas être à la surface.
Avatar de l’utilisateur
jojo l'affreux
Administrateur
 
Messages: 880
Inscription: Sam 19 Avr 2008, 19:05
Localisation: seul avec maman, dans un petit appartement, rue Saint-Lazare

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede Cédrik » Ven 13 Sep 2013, 18:08

Bravo les copains,vivement la suite!
Cédrik
 
Messages: 63
Inscription: Ven 14 Nov 2008, 19:46

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede GERY » Ven 13 Sep 2013, 18:12

Adichats ! Franck
Merci Frédo pour ce CR
En voilà une belle nouvelle aventure caverneuse
Amitiés
"plus on est confiant dans sa capacité à dominer une machine, plus on passe pour un con quand ça foire ..."
Avatar de l’utilisateur
GERY
 
Messages: 90
Inscription: Dim 20 Avr 2008, 22:36
Localisation: moitié dans l'air, moitié dans l'eau

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede brice » Ven 13 Sep 2013, 21:38

quelques photos en plus, le jour de la découverte du passage dans le siphon 3....
https://picasaweb.google.com/1132978622 ... directlink


Et puis ce petit film, déjà passé en lien sur plongeesout, toujours le jour de la découverte du passage vers l'eau chaude!
http://youtu.be/ONriOI7ysDo

Aupa Crapouillaux!
www.laminako.fr
http://sites.google.com/site/crapouillaux64/
http://www.arsip.fr
Georges Clemenceau : Les fonctionnaires sont un peu comme les livres d'une bibliothèque : ce sont les plus haut placés qui servent le moins.
Avatar de l’utilisateur
brice
 
Messages: 60
Inscription: Mar 27 Mar 2012, 13:09

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede BikerDiver » Sam 14 Sep 2013, 11:25

Bonjour à vous toutes et tous.
Merci beaucoup pour ce CR, les photos et la vidéo. Très belle aventure !! Quel réel plaisir de vous lire et de vous regarder.
Châpeau bas.
Sylvain
BikerDiver
 
Messages: 21
Inscription: Sam 10 Mar 2012, 00:15

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede JP Baudu » Lun 16 Sep 2013, 20:30

Intéressant les phénomènes chez vous
Bravo
JP
JP Baudu
 
Messages: 449
Inscription: Lun 21 Avr 2008, 16:04

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede fredcst » Mer 18 Sep 2013, 09:17

Félicitation à vous tous !
Fred Faurie
Avatar de l’utilisateur
fredcst
 
Messages: 32
Inscription: Dim 31 Juil 2011, 20:09
Localisation: Argentat (19) - Vallée de la Dordogne

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede Franck Gentili » Mer 18 Sep 2013, 09:41

Félicitation et merci pour le partage...
Avatar de l’utilisateur
Franck Gentili
 
Messages: 396
Inscription: Mar 14 Sep 2010, 13:10
Localisation: Ariège

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede ebelzunce » Lun 23 Sep 2013, 20:30

Mes felicitations et merci pour le partager.
ebelzunce
 
Messages: 8
Inscription: Mer 24 Juil 2013, 23:55

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede Frédo Verlaguet » Jeu 28 Juil 2016, 08:52

Compte rendu d'exploration en plongé spéléo
Grotte de Maddalen
Camou–Cihigue  64470
le 14-07-2016


Le samedi 9 juillet, avec Samuel Maysonnave, nous effectuons un premier portage de bouteilles et matériel, nous en profitons pour contrôler l'équipement en place ( main courante, amarrages et corde dans le P14) on installe une deuxième corde dans le puits, pour la descente et remonté des kits pour les besoins de l'exploration.
Jeudi 14 juillet 2016, 9h30 tout le monde est arrivé, c'est le grand jour, le ciel est bleu azur, malgré les 38 mm de précipitations qui sont tombées deux jours avant, le petit ruissau est très bas et clair, on n'y comprend plus rien…

Rapidement, tous les kits (douze au total) sont acheminés en tête de puits, Brice, Samuel et moi-même réceptionnons les kits à la base du puits et sans perdre un instant, nous reconditionnons notre matériel de plongée pour la pointe.
Vers 12H30, nous partons pour l'aventure, S1 15m de long et – 4 m de profondeur, S2 8m de long -4m de profondeur et enfin le S3.
Aujourd’hui, c'est Maddalen des grands jours, l'eau est vraiment limpide ce qui laisse présager une bonne exploration...

Samuel met en place la bouteille d'oxygène à – 6M, Brice filme tout cela et c'est le top départ.
Je m'engage dans le S3, a – 10,30m je retrouve la zone thermale et cela sur 70m de long.
En amont et a – 10,30m, je retrouve le thermocline associé au Halocline, c'est magique !!! L'eau dans la zone « froide » est à 17° et translucide, rapidement les degrés chutes pour se stabiliser à 13° dans la zone dite profonde (-50m) je retrouve le terminus du 11-09-2013 de Daniel Robert ( allias Dan ) a – 50m, le fil est bien amarré et en place ( merci Dan!) la suite est juste devant moi, mais je devine un rendant qui prend des allures de mur a quelques mètres en amont, cela remonte ???
Que nenni, une fois passé ce rendant qui n'est en fait qu'une marche, cela replonge derrière... Et toujours aussi bas de plafond et haut de sol ... Avec pleins de petits « picots » de roche au plafond et au sol, parfais pour amarrer le fil, mais aussi pour freiner la progression, car on s'accroche de partout et tout le temps... Mais bon, j'ai avec moi deux S80 (bouteilles de 11 Litres en aluminium) en déstructuré, remplies en Trimix, gage de lucidité en profondeur et qui me donne un grand confort psychologique avec le volume de gaz embarqué.

Malgré tout cela, je décide de faire demi-tour au bout de 50 m de fil déroulé à – 54 m de profondeur, d'une difficile et laborieuse progression avec arrêt sur rien, mais, pas vraiment très engagent pour la suite et une vue sur 20m a 30m de plus dans l'amont avec le même profil de type laminoir de 0,40 m de hauteur pour 5 m de large et toujours ses petits picots pour freiner là
progression...

Les relevés topographiques prouvent que la pente s’infléchit à partir de – 50 de profondeur ( voir la coupe) pour donner 50 m plus loin en amont, un delta de 4m seulement. Donc, me voilà en train de remonter et étant vraiment très « confort » en terme de volume de gaz et bien en avance sur le timing, je prends vraiment le temps de fouiller la cavité dans ma remonté. Arrivé dans la zone des – 30 m de profondeur, un changement radical de morphologie m'interpelle… On passe d'un laminoir de 0,40 à 0,50 m de haut pour 5 m de large en moyenne dans l'amont, a une zone beaucoup plus large (8 a 10 m) avec des grands « rognons » de 1m hauteur en calcaire très érodé dans l'axe du conduit. Je décide de faire une halte touristique dans le quartier !
Un coup d’œil a droite, rien, un coup d’œil à gauche, rien non plus, puis viens le tour du plafond, et là, dans mon dos une galerie de 5 m de large pour minimum 2 m de hauteur file quasiment verticalement vers les cieux ! Le dévidoir est encore tout chaud d'avoir déroulé les 50 m dans la zone profonde, et hop, j’accroche le fil solidement et je remonte cette belle galerie avec plus de 20m de visibilité !!! Le sol de la galerie qui remonte verticalement et a 80° environ, est recouvert d'argile et il n'y a pas beaucoup de possibilités d’amarrer le fil même au plafond, alors je déroule 12 m de fil et je trouve un petit béquet providentiel en plafond à – 20 m de profondeur, la suite est juste au-dessus de moi avec une vue sur une continuité a l’horizontale dans la zone des – 10 ou 15m de profondeur, le passage vers un amont exondé ?…
Mais mon ordinateur de plongé m'indique que je dois effectuer mes premiers paliers de décompressions dans la zone des 18 m de profondeur (et oui 15 minutes dans la zone des – 54 m...) M'obligent à faire demi-tour, car cette remontée n'était pas prévue dans ma planification de décompression ! À ce moment, je me dis que Maddalen, nous dévoile à chaque sortie un peu plus sa beauté, et c'est bien ainsi.Après 65 mm de plongée, paliers a l'oxygène compris, je retrouve mes compagnons Brice et Samuel au départ du S3.
Le retour jusqu'aux départs du S1, se fera rapidement dans la joie et la bonne humeur. Nous retrouvons l'équipe des porteurs qui s'est étoffée avec la venue de Joël Coucouront et trois amis a lui du GSVO. Les Kits reprennent le chemin de la surface rapidement, et après un petit lavage dans le ruisseau, nous regagnions les véhicules. Debriefing autour d'un apéro en terrasse du café de Jean Batiste Aguer au village, avec une fois de plus, une bonne sortie dans un endroit accueillant et la perspective que l'exploration de Maddalen n'est pas finie et que ne sommes pas au bout des surprises...
Un grand merci aux sherpas et à cet inter club qui prouve une fois de plus, que l'exploration en plongée souterraine fédère et intéresse de par ses découvertes, son aspect scientifique, mais aussi par la bonne humeur qui y règne !
Liste des participants :
GSO :
Gastereguy Christine
Laborde Henri
Maysonnave Samuel
Cazares Vincent
Verlaguet Frédéric
SSPPO :
Saussereau Nadine
Tixier Emmanuel
GSVO :
Coucouron Joël
Roncalli Jean-Louis
Roncalli Benjamin

OXYKARST :
Maestracci Brice




Plongeurs : Maysonnave Samuel, Maestracci Brice, Frédéric Verlaguet




Le S3 développe maintenant, 250m de long avec arrêt sur rien (plutôt sur étroit...) a – 54 m de profondeur, AZ général de la zone profonde : 280° idem pour la galerie remontante avec là aussi arrêt sur rien, mais vraiment plus engagent que la partie profonde !
Une prochaine sortie en plongée sera très rapidement organisée pour aller explorer cette galerie remontante, mais cette fois ci, avec beaucoup moins de bouteilles, deux 9 L suffirons .

Configurations utilisées pour les plongeurs d'assistance :
Deux Bi 4 litres pour Samuel et Brice.

Configurations utilisées pour la plongée d'exploration :
Un 6,7 litres 300 bars en 30/30 ( 30 % d'oxygène, 30% d'hélium) pour traverser la partie thermale et optimiser la déco, laissé avant le début du laminoir a – 18m de profondeur, la zone est plus confort pour dé-clamper et re-clamper le bloc
Deux S80 230 bars en Trimix19/35 pour la zone terminale a explorer.
Un 6L 210 bars d'Oxygène a – 6 m de profondeur ( départ S3 dans le puits)
Bien évidemment, la plongée est faite en déstructurer ( configurations en bouteilles latérales ) pour faciliter la progression dans le profil de type laminoir, mis a part qu'ici, il y a les picots en plus !

Un grand merci a l’ensemble de l'équipe.

Êta Taldéa

Pour continuer a rêver…
L'exploration, l'essence même de notre activité, notre moteur ; avec elle, nous vivons et partageons des moments uniques, parfois hors du temps et des tracas de la vie.

Frédéric Verlaguet

Commission plongée du CDS 64
Fichiers joints
Topo-2016-07-14_Maddalen_cp_3.jpg
Il vaut mieux être que paraître, cars la copie n'a jamais valu l'original !...
Avatar de l’utilisateur
Frédo Verlaguet
 
Messages: 216
Inscription: Dim 20 Avr 2008, 22:24

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede brice » Jeu 28 Juil 2016, 20:08

Et la vidéo de cette journée est ici :
https://youtu.be/or8r1-oFYSs
www.laminako.fr
http://sites.google.com/site/crapouillaux64/
http://www.arsip.fr
Georges Clemenceau : Les fonctionnaires sont un peu comme les livres d'une bibliothèque : ce sont les plus haut placés qui servent le moins.
Avatar de l’utilisateur
brice
 
Messages: 60
Inscription: Mar 27 Mar 2012, 13:09

Re: Exploration dans la grotte de Maddalen (dept 64)

Nouveau messagede Yvan DRICOT » Jeu 28 Juil 2016, 20:25

Les Pyrénées à l'honneur...
Bravo les gars, et c'est pas fini !
Yvan
Yvan DRICOT
 
Messages: 42
Inscription: Mer 9 Mai 2012, 08:33


Retourner vers Explorations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron