Page 1 sur 1

conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Sam 5 Nov 2016, 19:01
de JOEL ENNDEWELL
Réunion avec le Conseil général (LOT DEPARTEMENT) 26/10/2016

Présents :
Mme Céline SONET
Mr Laurent CLAVEL
Mr Pascal POINGT
Mr Joël ENNDEWELL

Bonjour

Nous avons été conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.
Il est à constater que le site, ainsi que d’autres, son souvent des dépotoirs a PIPI et CACA (entre autres).
Certes tout n’est pas du a la fréquentation des plongeurs ! Mais sur pas mal de site on ne peut accuser personne d’autre.
Suite à ce RV trouver ci joint le compte-rendu de cette réunion.

Pour moi aucunes polémique ! Juste une consultation pour voir ci vous aviez des idées
-Sur la manière d’avertir l’utilisateur.
-Et surtout afin d’être solidaire avec le département et comment prévoir des campagnes de nettoyages, afin que ce ne sois pas toujours les même qui le fasse.

Pour info : il n’est nullement en prévision des toilettes sèches.

PS. Le jour de cette réunion, il y avait un groupe de Polonais ! Étant le seul des 4 à parler anglais je m’y suis collé pour informer le besoin de remonter les véhicules.
Il n’en avait rien à foutre et non pas obtempérer (sans commentaire)
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

RELEVÉ DE CONCLUSIONS par Madame SONET (lot Département)

Présentation de la réelle problématique des détritus sur le site
Le véritable problème se trouve dans la grande concentration de papier toilette aux abords du site et dans une certaine mesure quelques éléments plastiques.
D’autres détritus ne sont pas exclusivement du fait de l’utilisation du site par les plongeurs (déchets de pic-nic, bouteilles en verre, …)

Le site
Le site est très fréquenté parce qu’il fait partie des sites de plongée incontournables du Département avec le Ressel et Landenouze.
Ce site a été aménagé avec parking et chemin d’accès. Des consignes sont inscrites au niveau de la barrière d’accès indiquant le fait que les véhicules une fois déchargés doivent être remontés au niveau de l’espace de stationnement. Cette contrainte a pour but de laisser un accès aux pompiers et leur permettre une intervention aisée, et ce, pas seulement en cas d’accident de plongée. M. POINGT fait savoir que les professionnels faisant du guidage sont obligés d’être équipés dans leur véhicule d’oxygénothérapie. C’est pourquoi pour répondre à leurs obligations, il est nécessaire pour certains de devoir laisser les véhicules au plus près du gouffre.
Les agents du Département ont dès le début réalisé des clôtures afin de protéger une partie du site de la fréquentation. M. CLAVEL rappelle que le Département a une mission de protection des espaces naturels, qu’il faut concilier les usages avec la nature mais qu’aujourd’hui l’usage menace le site. Les papiers toilette sont un véritable exemple. Il y a encore quelques années, ce n’était pas visible mais aujourd’hui cela se dissémine sur un espace de plus en plus large et notamment sur des zones à enjeux (présence de loutre). De plus les dégradations sur le milieu sont de plus en plus importantes avec des coupes d’arbustes et de broussailles pour se frayer des accès moins visibles.
Mme SONET propose de réfléchir ensemble sur la problématique des papiers toilette. Tout le monde a bien conscience qu’il n’y a pas de réelle solution mais que si chacun prend la mesure du problème on peut espérer voir une amélioration.

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Dim 6 Nov 2016, 19:44
de remi83
Bonjour Joël,

Puisque tu demandes des avis, je me permets de le donner...

1) Déjections humaines...
Comme il n'y a pas de raison que l'afluence à St Sauveur (et ailleurs...) diminue, il y aura de plus de plus de ces charmantes traces du passage de l'Homme. A terme, je ne vois d'ailleurs pas comment le conseil général pourra faire autrement que d'installer des toilettes, sèches ou pas... sauf à interdire les sîtes.
On a tous été confronté à l'envie de dernière minute (le caca de la peur, dirait Didou...) qu'on veut assouvir avant de partir pour plusieurs heures dans l'eau... Sans dévoiler des détails de ma vie intime, j'ai toujours une petite pelle pliante avec laquelle je creuse un petit trou pour recevoir ma production et que je rebouche mission accomplie. Ni vu, ni connu...
Pratiquement, il faudrait déjà sensibiliser les plongeurs qui viennent dans le Lot.
Ceux qui font une activité professionnelle de la plongée dans le Lot (formateurs, gîtes de plongeurs, station de gonflage) disposent souvent de l'adresse email de leurs clients. Une première action pourrait consister à écrire un email de sensibilisation (et pourquoi pas de suggestion genre pelle...) dans un certain nombre de langues, de le fournir aux professionnels en question qui s'engageraient à l'envoyer à tous leurs clients. Egalement de le rappeler régulièrement sur le groupe FB "Lot Cave Conditions" si Oli est d'accord....

On verrait ce que ça donnerait mais au moins beaucoup de gens auront été sensibilisés au problème et, sauf quelques cas pathologiques, j'aime à croire que les gens sont plutôt prêts à faire des efforts pourvu qu'on leur en explique la raison et qu'ils en sont les premiers bénéficiaires.
Sur place, le conseil général pourrait également installer des pancartes (en plusieurs langues) de sensibilisation et de rappel à la nécessaire propreté des lieux...

2) Stationnement
A mon avis, il n'y a que 2 solutions : soit le stationnement est autorisé, ou toléré, pour tout monde dans la limite des places et dans la limite de l'espace nécessaire aux pompiers, soit il est interdit pour tout le monde. En effet, s'il y a des passe-droits, tout le monde trouvera une excellente raison pour ne pas avoir à se ranger à la règle commune... et s'il suffit d'être instructeur, de plonger avec un copain "que l'on encadre", et d'avoir de l'oxygénothérapie dans sa voiture pour pouvoir stationner près du goufre, on aura sans doute jamais vu autant d'oxygène près des goufres... et le problème ne sera pas réglé...

A+

Rémi

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Lun 7 Nov 2016, 12:59
de JOEL ENNDEWELL
Bonjour Rémi

Merci pour ta participation, j’espère qu'il y en aura d'autre ;)
Cordialement

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Lun 7 Nov 2016, 14:26
de FBE
https://fr.dreamstime.com/photo-libre-d ... ge40324885
Pas besoin de traduire dans toutes les langues :lol:

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Lun 7 Nov 2016, 14:37
de JOEL ENNDEWELL
FBE a écrit:https://fr.dreamstime.com/photo-libre-de-droits-une-merde-dans-un-signe-d-interdiction-image40324885
Pas besoin de traduire dans toutes les langues :lol:


On ne peut plus claire !! si on peut dire :lol:

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Lun 7 Nov 2016, 16:06
de Letruffier
...fait savoir que les professionnels faisant du guidage sont obligés d’être équipés dans leur véhicule d’oxygénothérapie. C’est pourquoi pour répondre à leurs obligations, il est nécessaire pour certains de devoir laisser les véhicules au plus près du gouffre.


Ce passage me derange un peu... en quoi cela pourrais servir d'excuse à se garer au plus près, comment font les professionnels faisant du guidage sur les autres cavités? Je ne suis pas sur qu' ils peuvent rapprocher leur véhicules partout. Il y a donc 2 solutions qui s'ouvre à eux:
1) une valise d'oxygénothérapie sortie de la voiture et mise près de la source (avec un risque de vol je le conçois si il n'y a personne à l'extérieur)

2) laisser cette même valise dans la voiture et la récupérer au besoin. (oui cela donne un delta temps du fait de la prof à Saint Sauveur il y a un certain risque d'accident)
Admistration de l'oxy c'est évident!! avec un delta de 30 s à 1min plus tard parce qu'il faut aller à la voiture le chercher sur le parking...déjà avoir de l'oxy "rapidement" dans tout les cas c'est déjà vraiment très bien.
Maintenant pour celui qui veux absolument son O2 dans les 1ère seconde de la sortie de l'eau il a toujours la solution 1)...

Bref tout ça pour dire Rémi83 a bien raison...tout le monde ou personne...laisser des passes droit ca ne marche pas.
Malheuresement je crois que laisser l'accès a tous dans la limite des places disponibles a deux effet neffaste:

- ca se garerai n'importe comment pourvu d'être au plus près.

- au vu du respect des gens pour les choses (Joël tu l'as vu l'autre jour avec les Polonais, même bien signaler la place réservée au secours serais difficile à faire respecter.


Enfin voilà vous m'aurez compris: "#touslemondeenhautavecunchariot" :P

Pour ce qui est des défections...ben encore une fois on est dans du "bon sens" et le respect des lieux... je suis entièrement d'accord avec remi83 malheureusement je crois qu'il y a une certaine population qui n'as pas forcément de respect pour le côté "nature" de notre sport parce qu'il en ont une vision différente...et la ca deviens compliqué à leur faire comprendre puisque l'on est dans dès différences de culture.
(je repense entre autre à l'exemple du parking et des polonais dont Joël parlais.)

Bien à vous

Truff

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Lun 7 Nov 2016, 19:11
de JOEL ENNDEWELL
Et oui les gars pas facile tout cela :(

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Mar 15 Nov 2016, 10:38
de jp.stef
Bonjour,
Plutôt d'accord avec remi83 aussi.
A consulter le livre http://livre.fnac.com/a1185797/Kathleen ... s-les-bois
Ce qui pose problème n'est pas les matières, qui vont nourrir plein de bestioles (coprophages) dont c'est le "métier", mais le papier, surtout depuis qu'il est blanc ou rose (pollution visuelle). 2 solutions pour le papier : le trou (mais il faut avoir une pelle) ou la poche poubelle qui servira aussi à jeter le penilex après usage et les déchets de pique nique.
Pour le stationnement : à mon avis il faut l'interdire en bas et n'autoriser l'accès que pour la dépose du matériel, y compris le sac d'oxygénothérapie. Ceci impose la présence d'une personne en surface. Comme pour le Ressel il doit rester possible de demander une dérogation de stationnement pour un cas particulier.
Enfin une tournée de gendarmes (ou assimilés, garde champêtre...) de temps en temps serait de nature à maintenir la pression, au moins pour le stationnement.

Et pendant que j'y suis : chaque plongeur doit rester conscient que la cavité s'est déjà bouchée à 2 reprises dans l'histoire plongistique et que ça va forcément se reproduire un jour...

Et merci à Joël et Pascal d'avoir représenté les plongeurs à cette réunion.

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Lun 28 Nov 2016, 13:03
de j-phil
Bonjour,
Pour les déjections, il y a une solution evidente pour moi, que j'applique sous terre et en surface est le sac plastique.
On peut c...r dedans ( sous terre c'est indispensable) ou ramasser après. On met les papiers dedans et voila.
On y arrive très bien pour les chiens, ça devrait marcher pour les humains !

Jean Philippe

PS : la pelle bien sur est bien mieux que rien mais à mon sens, dans les sites très fréquentés, on va vite pelleter la merde des autres. Sur ce genre de site, on s'aperçoit vite que tous vont plus ou moins au même endroit , celui qui parait le plus pratique.
Pour le PQ, bien que bio degradable, cela reste quand même pas mal de temps.
Si je mesure les inconvénients et avantages de chaques solutions, le sac poubelle ne fait pas photo.

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Mar 29 Nov 2016, 19:24
de blb
jp.stef a ecrit :
"la cavité s'est déjà bouchée à 2 reprises dans l'histoire plongistique et que ça va forcément se reproduire un jour..."

connaissait celle de 2006
c'est quand la seconde fois ?

blb

Re: conviés à une réunion sur le terrain à ST SAUVEUR.

Nouveau messagePosté: Mer 7 Déc 2016, 23:42
de jp.stef
La "seconde fois" est en réalité antérieure, dans les années 80, il faudrait demander à Lulu (au Lulu) Locatelli, c'est lui qui m'en a parlé.